---------------------------------------------------------------------------------------------------

Cahiers du Cinéma #671 | Sur la route avec Cimino

Ce numéro du mois d'octobre risque de rentrer dans la légende et d'être reprit par bien des blogs qui s’intéressent un minimum à Michael Cimino. Le réalisateur de Voyage au bout de l'enfer (The Deer Hunter, 1978) Le canardeur (Thunderbolt and Lightfoot, 1974) et La Porte du Paradis (Heaven's Gate, 1980) a accepté de recevoir le journaliste et auteur Jean-Baptiste Thoret (auteur du cinéma des années 70) pour un voyage dans le passé de ce cinéaste culte, victime broyé par Hollywood.



Quelle autre revue (française) propose 22 pages sur Michael Cimino, un plaidoyer Contre Cannibal Holocaust (Vincent Malausa), une rencontre avec Yoshihiro Nishimura, réalisateur de Tokyo Gore Police (Stéphane du Mesnildot), 10 pages d'entretien avec Philippe Garrel (Nicolas Azabert & Stéphane Delorme), 10 pages sur Raoul Ruiz (Azabert & Delorme), 9 pages sur Fritz Lang à l’occasion de la prochaine rétrospective à la cinémathèque de Paris et du film Metropolis en version longue et les critiques habituelles (dvd, livres).

Bref un numéro indispensable pour tous ceux qui veulent savoir comment Cimino a écrit le scénario de Silent Running, comment il a rencontré Clint Eastwood, quels sont les cinéastes qui l'ont influencé, les lieux dont il se sent en connexion. Un document, une rencontre, appelé cela comme vous voulez, le papier de Jean Baptiste Thoret est l'article de l'année en ce qui nous concerne.

source : Cahiers du Cinéma

1 commentaire:

René Claude a dit…

Un sommaire séduisant. Je vais me procurer le numéro.