---------------------------------------------------------------------------------------------------

Coppola / Kubrick : quand les femmes s'en mêlent...

Disponible depuis octobre 2011 à l'unité ou au sein d'un coffret spécial contenant en blu-ray et en dvd, Apocalyspe Now (version cinéma + redux + Heart of darkness), la lecture de ce document d'Elneaor Coppola m'a immédiatement fait penser à Une vie en instantanés de Viviane Kubrick, épouse de Stanley. Deux livres qui ont le mérite d'offrir un éclairage intimiste de ces deux monstres du cinéma. Révélant des détails de leurs vies aussi bien professionnelles que personnelles, le regard de ces dames donne à contempler la face invisible de ces cinéastes qui peuvent aussi bien être précis, mégalomane, travailleur acharné qu’infidèle (pour Coppola).
Au-delà du fait que ces deux ouvrages soient écrit par des épouses de réalisateur, les écrits ou les photos témoignent d'une grande activité artistique bien souvent dans l'ombre de leur mari.


Printemps 1976. Eleanor Coppola, son mari Françis Ford Coppola et leurs enfants quittent la Californie pour les Philippines, lieu de tournage d’Apocalypse Now. C’est le début d’une aventure à la fois personnelle, conjugale et cinématographique qui durera trois ans et dont les protagonistes sont encore loin d’imaginer l’intensité et la folie. Eleanor Coppola nous ouvre ici son journal intime de ces années terribles. Un témoignage unique sur l’élaboration d’un film pas comme les autres et sur les conséquences, humaines émotionnelles et physiques, d’un tel tournage. Un document exceptionnel.


Parmi les plus grands réalisateurs, Stanley Kubrick a un statut à part, comme s’il échappait à toutes les catégories, les genres, les époques, préservant l’énigme de sa création. « Il faisait plus que des films, il nous proposait des aventures sans limites. », écrit Steven Spielberg dans sa préface. Auteur, bien sûr, artiste et même visionnaire, il explore avec ses films des sujets d’intérêt très divers transcendés par une mise en scène reconnaissable entre toutes : de la vision du futur proposée par 2001 : L’Odyssée de l’espace, à la violence prémonitoire d’Orange mécanique, des visions de l’histoire aussi différentes que celles de la première guerre mondiale dans Les Sentiers de la gloire et de la Guerre froide du Docteur Folamour, du film d’horreur avec Shining au romanesque sulfureux de Eyes Wide Shut. C’est tout à la fois la vie et la carrière de Stanley Kubrick que le livre décline chronologiquement comme autant d’instantanés qui recréent son univers. Une remarquable collection de photographies dont de nombreuses sont inédites sont légendées et commentées par Christiane Kubrick, compagne du cinéaste depuis 1957.Ouvrir les pages de cet album photo permet de poser un regard neuf sur Kubrick derrière la caméra, avec ses équipes et ses acteurs, depuis ses tout débuts de réalisateur dans les années 50 jusqu’au tournage de son dernier film Eyes Wide Shut terminé seulement six jours avant sa disparition en mars 1999. Des photographies évoquent les origines et l’enfance de Stanley Kubrick dans le New York de l’entre deux guerres, et sa vie de famille aux Etats-Unis aussi bien qu’en Angleterre. Une sélection de ses meilleurs clichés en tant que photographe de presse pour le magazine Look, à la fin des années 40, permettent de comprendre l’évolution et le développement du point de vue et de la perception du monde selon Kubrick. Le livre est introduit par une préface de Steven Spielberg qui reprit et réalisa en 2001 le dernier projet de Kubrick A.I.(Artificial Intelligence), et complété par une filmographie incluant les génériques complets de tous les films de Kubrick.

Deux beaux livres à posséder... mais seul le bouquin des Cahiers est disponible auprès de THE END dans un coffret collector



Prix : 45 euro

A commander à theendstore@gmail(POINT)com

1 commentaire:

René Claude a dit…

J'ai achevé le Journal d'Eleanor Coppola. Je suis resté sur ma faim. je vais écrire qqch. dans mon blog.